Audi S3 moins légère, plus puissante Par Hanane EL Yazidi le 31 juillet 2016 à 18h07

Trois générations, dont la 1ere a vu le jour en 1999, la 2e en 2006 et la 3e en 2013. L’Audi S3 a fait du chemin. Dotée à l’origine du fameux 1.8 turbo de 210 ch. avec une transmission intégrale, elle est ensuite passée à 225 ch., puis à 265 ch. pour enfin arriver aujourd’hui à 300 ch., mais en conservant toujours ses principaux caractères techniques, notamment ; le 2.0 turbo à quatre cylindres, la transmissions Quattro, ou encore la boite manuelle ou robotisée à double embrayage.

audi-s3-photos-8 

Pour cette troisième génération, le modèle n’affiche pas de grandes évolutions, mais marque bien des points au niveau de la sportivité. L’esthétique extérieur reste identique à celui d’une A3 classique, mais avec 4 sorties d’échappement chromées qui encerclent un diffuseur d’air, au lieu de deux pour l’A3.

Style discret de Audi S3

A bord de la S3 troisième génération, c’est comme à l’extérieur; pas de grandes différences à noter par rapport à l’A3, si ce n’est le compteur grisé, les badges sur le volant ou encore les sièges baquets, qui se distinguent par leur forme et leur dessin, rappelant le design de ceux de l’A7. Disponible en deux carrosseries 3 et 5 portes, leurs empattements sont respectivement 2596 mm et 2631 mm. Une différence de 35 mm qui rend la 5 portes (version Sportback) plus habitable.

Le véhicule étant basé sur la plate forme MQB, se distingue par sa calandre à grillage spécifique, ses jantes de 18 pouces, ses rétroviseurs en couleur aluminium, ou encore ses optiques fuselées à LED. Sur la planche de bord, c’est beaucoup plus simplifié qu’auparavant, avec une petite nouveauté appelée Audi Connect, une option proposée pour permettre au conducteur d’être relié à internet, au véhicule et à son environnement.

audi-s3-photos-4audi-s3-photos-5

Moins légère, plus puissante !

Nous découvrons sous le capot, un nouveau quatre cylindres 2.0 TFSi bien plus léger. En effet, l’utilisation de l’aluminium et d’autres matériaux légers ont permis d’alléger l’ensemble de presque 60 kg par rapport à la génération précédente (soit 1395 kg et 1475 kg pour la Sportback), le châssis a été à son tour abaissé de 25 mm par rapport au coupé A3 classique, ce qui lui donne plus de caractère et de modernité.

Ce nouveau moteur qui développe jusqu’à 300 ch. pour un couple de 380 Nm, adopte la technologie bi-injection qui outre la réduction de la consommation, permet d’augmenter les performances de l’auto. Résultat : un châssis bien équilibré et un moteur discret et puissant, mais dont les accélérations sont assez linéaires. La boite à double embrayage, quant à elle, est plus efficace que la mécanique, avec une consommation de 6.9l/ 100km.

Le prix de base est de 45 890 euros incluant la boite S Tronic à double embrayage, avec un supplément de 900 euros pour la version Sportback.

les points forts

  • Voiture à caractère sportif/ bon amortissement.
  • Mécanique performante et puissante.
  • Confort/ habitabilité généreuse / équipement correct.
  • Très bonne position de conduite (sportive).
  • Transmission intégrale/ finition et présentation intérieure de qualité.

les points faibles

  • Consommations élevées.
  • Tarifs très chers.
  • Freins peu performants.
  • Poids lourd
  • Options chères.