Refonte totale pour la nouvelle Kia Rio et c’est du sans faute ! Par Michelle BRETAGNE le 20 juillet 2017 à 21h07

La Kia Rio a parcouru du chemin avant de se dévoiler plus innovante, stylée et sportive que jamais dans une très aboutie quatrième génération, très aboutie qui se dote de tous les attraits pour séduire une clientèle de plus en plus exigeante.

La Kia Rio joue dans la cour des grands !

Si la première édition de la Kia Rio était désuète, il faut bien reconnaître que cette nouvelle mouture qui emprunte l’emblématique calandre « Tiger Nose » est désormais chère au constructeur coréen et qui a le mérite dans le cas de la Kia Rio d’en aiguiser le regard à l’écharpe d’un capot plus horizontal qu’avant.

En somme, la petite citadine se démarque par par une paisible et discrète élégance et une ligne harmonieuse admirablement rehaussée par des jantes en alliage 17 pouces qui lui confèrent un brin de sportivité. La toute nouvelle Rio adopte donc de nouvelles proportions et assoit sa stature sur une inédite plateforme de 4,07 mètres de long. Ce qui ne manquera pas de faire mouche auprès d’une clientèle plus imposante.

La Kia Rio a l’atout d’une très agréable citadine, mais ..

Force est de reconnaître que la Kia Rio assume habilement sa différence et ne se la joue pas aguicheuse à l’instar de ses concurrentes françaises de type Peugeot 208, Renault Clio ou Citroën C3 mais joue plutôt dans les plates bandes de la concurrence germanique en affichant un style épuré et des lignes plus abruptes.

Niveau présentation et forme, la Kia Rio fait bonne figure grâce à sa finition soignée mais aussi à ses formes plantureuses.  Elle abrite une planche de bord à la qualité fort satisfaisante, agréable à manipuler mais aussi à voir. Niveau habitabilité et ergonomie, la Kia Rio fait mieux que sa devancière et remplit tous les critères avec ses dimensions bien au dessus de la moyenne et ses agencements bien pensés.

Bonus : un coffre de 325 litres et beaucoup d’aise dans l’habitacle. On regrette le manque de peps à l’intérieur de la Kio Rio et la prédominance du noir sur noir. Néanmoins, soulignons la bonne qualité des sièges, le confort de suspension attesté, l’ergonomie des commandes et la généreuse dotation en équipements, notamment avec en prime un système de freinage d’urgence avec détection de mouvement. Ce qui revient à dire que la Kia Rio est très agréable à conduire en toute simplicité.

Côté mécanique, Kia a mis les petits plats dans les grands 

Parce qu’on ne change pas une équipe qui gagne, la Kia Rio ne compte pas se délester de son économique et non moins dynamique 1.4 CRDi diesel de 90 ch doté du système stop-and-start et d’un joli couple (240 Nm entre 1500 et 2500 tr/min) puis excellemment servi par la boîte manuelle 6 vitesses rigoureuse et agréable à manier.

La Kia Rio est aussi étrennée par trois motorisations essence; un 4-cylindres 1.2 d’entrée de gamme de 84 ch, un 1.4 100 ch associé à une boîte de vitesses automatique à 4 rapports dont on s’en tiendra au vu des prestations à une utilisation limitée aux petits parcours ou au milieu urbain mais l’on n’oubliera pas le tout nouveau 3-cylindres essence de 100 ch avec une boîte manuelle 5 s’avère assez rugueux mais bien plaisant en parcours urbain.

Et en route ?

Le comportement routier de la Kia Rio s’est vu nettement amélioré, en effet, sa carrure lui permet de se faufiler sans peine aussi bien en ville qu’en autoroute, ou d’aborder aisément virages et chaussées déformées grâce à son agilité et à sa direction et sa sécurité renforcées.

Les qualités mécaniques et techniques rendent incontestablement la Rio fort attrayante, compte tenu de ses tarifs contenus à moins de 13 500 euros en entrée de gamme, le tout enrichi par la garantie de 7 ans ou les 150 000 kilomètres. De quoi donner à la Kia Rio de prometteuses perspectives de succès.

les points forts

  • Les proportions de la Kia Rio évoluent en termes de centimètres gagnés en longueur et largeur
  • Dans l’habitacle, on apprécie la qualité des assemblages et des matériaux
  • La Kia Rio se veut nec plus ultra et se dote de toutes les technologies embarquées actuelles, comme Apple Carplay et Android Auto
  • Les liaisons au sol et les nouvelles suspensions assurent à cette Kia Rio une bonne tenue de cap

les points faibles

  • Absence du réglage électrique des sièges
  • C’est dommage que la Kia Rio ne propose pas de motorisation essence sportive ou de diesel 110 ch
  • Une insonorisation « peut faire mieux », un "râle" nerveux surtout en bas régime
  • Une consommation régulière mais qui peut s’envoler si la mécanique est fortement sollicitée