Types de boites de vitesses et fonctionnement

Types de boites de vitesses, fonctionnement, avantages et inconvénients de chaque typologie dans ce présent article. Ainsi, une aide pour changement d’embrayage et les célèbres modèles de voitures sans embrayage aux chapitres suivants.

Boite de vitesses : fonctionnement et structure

Etant un dispositif mécanique, la boite de vitesse permet de délivrer la puissance du moteur aux roues motrices. Elle est responsable de réduire la vitesse tout en augmentant le couple transmis aux roues motrices dans le but de faire marcher le véhicule. C’est un mécanisme destiné à modifier la vitesse de rotation entre l’arbre d’entrée et l’arbre de sortie, qui propose plusieurs rapports entre l’arbre moteur et les roues motrices.

boite-de-vitesse-fonctionnement

Ainsi, une boite de vitesse est constituée de plusieurs couples de roues et de trois arbres. Or, l’arbre primaire fait mouvementer l’arbre secondaire au moyen de l’arbre intermédiaire. Outre ces éléments, la boite de vitesses se compose également d’une fourchette dont la mission est de produire un rapport de vitesse. Ainsi, elle contient un baladeur qui crabote les engrenages de l’arbre secondaire et un synchro de boite dont la principale tâche est de synchroniser les vitesses. Enfin, un différentiel est responsable de séparer la vitesse entre les roues de droite et celles de gauche.

Les différents types de boites de vitesses

L’utilisation des boites de vitesse diffère et change selon la technologie de transmission adoptée. Ainsi une boite de vitesse peut être à fonctionnement manuel, séquentiel ou automatique. Quel est le principe de fonctionnement de chacune ? quelles caractéristiques ? Et quels avantages ? Quelques éléments de réponses.

  • Boite de vitesse manuelle

boite-de-vitesses-manuelleEncore appelée boite mécanique ou BVM, la boite manuelle est la transmission la plus courante et la plus répandue en Europe. Or, elle est constituée généralement de deux arbres portant des pignons, lesquels permettent d’augmenter ou de baisser la vitesse de façon synchronisée. Son fonctionnement est mécanique et repose essentiellement sur le choix de plusieurs engrenages. Aujourd’hui, la plupart des boites manuelles comptent 5 à 6 rapports voir même 7 pour des marques définies. Leur principal avantage c’est d’offrir au conducteur une grande possibilité de contrôler et de gérer lui-même le changement des rapports, selon le type de conduite adopté.

  • Boite de vitesse automatique

boite-de-vitesses-automatiqueL’usage de la boite automatique dite également BVA, se généralise de plus en plus sur les véhicules. C’est un système qui assure le rôle de l’embrayage, ainsi avec la boite automatique, le véhicule n’a plus besoin de la pédale d’embrayage, seules les pédales frein et accélérateur sont utilisées. Contrairement à une boite manuelle dont le changement de vitesse entre l’arbre d’entrée et de sortie se fait au moyen des deux roues dentées, cette action se fait, pour une boite automatique via le train épicycloïdal. Ici, c’est le véhicule qui gère les changements de rapports, et les passages des vitesses se fait automatiquement. Ce qui caractérise ce genre de boite de vitesse c’est surtout son confort à l’usage. Notamment pour la conduite en pleine ville avec une réduction à la consommation du carburant.

  • Boite de vitesse séquentielle

boite-sequentielle-bmwConçues spécialement pour des conduites sportives, les boites séquentielles sont de plus en plus embarquées sur des véhicules à caractère sportif. En effet, ce genre de transmission est généralement associé à une boite automatique. Ainsi, le passage de vitesses se fait via un automatisme mécanique ou électro-hydraulique. Pareillement à la boite automatique, le fonctionnement de la boite séquentielle ne nécessite pas la présence d’une pédale d’embrayage, tout se fasse via les commandes situées au volant, une commande droite pour augmenter les vitesses et une autre gauche pour les baisser. Or, ce type de boite privilégié pour ses performances par rapport à la boite automatique est surtout utilisé en compétitions (rallye…). En fin, avec une transmission séquentielle, les passages de vitesses sont beaucoup mieux synchronisés et sans à-coups, la boite est ainsi réactive et ne nécessite pas beaucoup de temps entre le passage d’une vitesse à l’autre.

La suite avec la typologie boite de vitesses à double embrayage et  la Direct-Shift Gearbox (DSG) dans le prochain article.