Dacia Sandero : une voiture, deux identités et 10 ans de carrière ! Par Hanane EL Yazidi le 15 août 2016 à 03h08

D’une idée simple au départ jusqu’au model du future, la marque Franco-roumaine a séduit bien des cœurs dans le monde en général et ceux des français en particulier. Dacia, filiale du groupe Renault depuis 1999 est commercialisée sous la marque Dacia en Europe et sous la marque Renault dans le reste du monde avec une production de 475 000 voitures pour la marque roumaine et 629 000 véhicules pour la marque française en 2014. Conclusion faite : la voiture à l’origine à 7000 euros compte toujours plus de clients !

dacia-sandero-stepway

Après la toute 1ere génération de Dacia Sandero produite par Renault en 2007 et par Dacia en 2008, la 2e génération vient prendre place, elle est dévoilée pour la première fois lors du mondial de l’automobile de Paris en 2012 et arrivée en concession début 2013.

Fini l’aspect vieillot

navigation-gps-dacia-sanderoAvec une face avant modernisée, Dacia a renoncé à son aspect vieillot sur cette nouvelle génération avec notamment des pare-chocs plus robustes, une planche de bord typique Dacia inspirée des Lodgy et Dokker, l’habitacle enregistre une montée en gamme avec l’écran multimédia, la garde de toit est particulièrement généreuse, un grand coffre de 320 l, valeur record dans la catégorie des citadines, nous notons toutefois des sièges qui manquent de maintien et un moteur diesel qui vibre à l’accélération. La voiture offre un empattement de 2.59 m, une longueur de 4.06 m pour une largeur de 1.73 m.

 

coffre-dacia-sanderoEntre la Logan et la nouvelle Dacia Sandero, il y a jusqu’à 80% des pièces communes (le capot, le bouclier, les portes avant, les ailes…) ce qui permet la réduction des coûts de cette nouvelle voiture commercialisée à partir de 7000 euros pour la Dacia classique disponible également en version Stepway qui, elle, débute avec 10 590 euros. A l’intérieur la simplicité prévaut, on retrouve quelques effets chromés et mêmes des arrêtes saillantes comme chez la concurrence, et c’est toujours la même plate forme qui équipe toute la gamme depuis la 1ere Logan.
Sur la version Stepway la garde au sol est rehaussé de 4 cm ce qui est pratique dans les chemins avec quelques détails esthétiques qui viennent parfaire le coté style de la voiture : la planche de bord a été complètement redessinée ainsi que la console centrale malgré le plastique dur qui est resté inchangé, des sièges en cuir, un radar de recul et un régulateur de vitesse. Au niveau du comportement routier, les suspensions ont été retravaillées, elles sont désormais légèrement fermes. Là encore la marque renforce son image de qualité avec un super rapport qualité/prix.

habitacle-dacia-sanderosieges-avant-dacia-sandero

Sans réel concurrent !

Inconnue il y a encore peu de temps, Dacia est devenue en l’espace de quelques années la voiture incontournable au prix imbattable. Le succès qu’a connu la marque n’a pu encore être imité par aucun concurrent. Une voiture au style bien classique et aux équipements bien modestes garde toujours les pieds sur le chemin qu’elle s’est tracé dans l’immense monde du paysage automobile ! Elle est pensée depuis son lancement dans l’esprit de la voiture du « juste nécessaire ».

Après 10 ans, Dacia a sa boite automatique

Après la boite manuelle qui représentait l’unique choix pour les clients de Dacia, elle est désormais équipée de la nouvelle boite de vitesse robotisée Easy-R associée au système Stop and Start et disponible sur toutes les gammes Sandero et Logan. Une boite à 5 rapports, sans embrayage offrant au conducteur une facilité d’utilisation proposant deux modes de conduite : Drive pour l’automatique et Manual pour l’implusionnel. La voiture propose également un moteur essence TCe 90 ch avec une émission de 109g/km de CO2 pour la Sandero et 115g/km pour la Sandero Stepway. Cette dernière dévoilée au salon de Francfort 2015 se différencie par rapport à la Sandero classique par son look moderne, musclé et sobre mais aussi par son équipement complet de série soit des commandes au volant pour la radio et le téléphone, un régulateur de vitesse, des vitres électriques à l’arrière avec un moteur diesel DCI 90 ch réputé pour sa faible consommation.

Offrir une voiture avec toutes les fonctionnalités que demande un conducteur à un prix abordable, c’est de là que Dacia tire son succès…Des restylages sont également envisagés pour la gamme à la mi-2016.

 

les points forts

  • Prix sans concurrence avec 7900 euros.
  • Espace intérieur très généreux/ voiture fiable.
  • Volume du coffre correct avec 320 litres / position de conduite appréciée.
  • Suspensions souples et comportement routier satisfaisant.
  • Faible consommation / voiture sobre.

les points faibles

  • Agrément de conduite faible/ qualité de finition pas de haut niveau. -
  • Equipement de sécurité limité.
  • Pas de large choix de motorisations.
  • Voiture un peu bruyante sur autoroute.
  • Boucliers pas protégés.