La nouvelle Kia Ceed sera au rendez vous au prochain Salon de Francfort Par Michelle BRETAGNE le 16 juin 2017 à 20h06

La seconde génération du Kia Cee’d commence à accuser les affres du temps avec sa sixième année de service, présage d’un renouvellement proche. En effet, la firme coréenne peaufine la troisième génération de la Cee’d qui devrait montrer le bout de son fameux “tiger nose” au prochain Salon de Francfort. D’ici là voici quelques petites indiscrétions sur la Kia Cee’d.

nouvelle Kia Cee'd

Kia Cee’d un best seller qui songe à présent à sa retraite

Le Kia Cee’d est l’un des best sellers du constructeur coréen avec pas moins de 400’000 exemplaires vendus en 2016, en Europe. La petite compacte revoit pour l’occasion les derniers ajustements d’une troisième génération qui sera dévoilée au public probablement au prochain Salon de Francfort pour débarquer en concession avant la fin 2017.

Aperçue sous son camouflage de circonstance, la nouvelle Cee’d semble bien attester d’une chose : elle empruntera à la toute nouvelle Rio son style, notamment son fameux “tiger nose”, adopté entre autres, par le Niro.

La nouvelle Kia Cee’d multiplie les sorties déguisées sans pouvoir pour autant échapper aux regards espions. Sous son camouflage, la nouvelle mouture s’évertue de masquer son faciès et sa poupe. Mais l’on peut aisément distinguer les vitres latérales de l’i30, conçue sur la même base.

Les similitudes entre les deux modèles sont bien marquées. La Kia Cee’d partagera non seulement son architecture technique mais également ses mêmes dimensions rehaussées, ce qui promet une meilleure habitabilité à bord sans que cela n’alourdisse le véhicule.

La technologie remise au goût du jour à bord de la Kia Cee’d

La Kia Cee’d 2017 s’emploiera cependant à sortir du lot et à cultiver sa singularité.

La fameuse calandre “nez de tigre” propre à la marque coréenne devrait s’effiler pour se distendre d’un phare à l’autre, ceux d’avant seront dotés de 4 feux de jour à LED, tandis que les feux arrière arboreront un dessin plus anguleux.

Quant à la planche de bord, elle intégrera un écran tactile plus haut perché et plus imposant.

Reconnaissance des panneaux, régulateur de vitesse, aide au maintien dans la file, alerte d’un véhicule en approche… cette nouvelle Cee’d remarquablement renouvelée embarquera le nec plus ultra des équipements technologiques.

En revanche, une version trois-portes n’est pas prête de voir le jour, le coupé ProCee’d devrait probablement rester sur le banc de touche.

Quid de motorisation ?

Pour se faire une idée de la motorisation de la nouvelle Kia cee’d, il suffit de regarder la fiche technique de sa cousine la Hyundai i30 dont elle s’inspire beaucoup et devrait glaner une partie des mécaniques.

La compacte pourrait bien étrenner le nouveau 1,4 litre T-GDi turbo essence développant 140 chevaux et 242 Nm de couple, complété par un trois-cylindres turbocompressé 1,0 litre T-GDi de 120 chevaux et 171 Nm de couple, et en entrée de gamme, un 1,4 litre atmosphérique aux 100 équidés.

Quant aux blocs diesel, la nouvelle Kia Cee’d devrait embarquer un 1,6 litres CRDi, décliné en trois niveaux de puissance : 95, 110 et 136 chevaux. La Kia Cee’d pourrait associer, selon la motorisation, une boîte manuelle à six rapports ou une boîte automatique à double embrayage à sept rapports.

La Kia Cee’d fera ses premiers pas dans sa silhouette compacte 5 portes, à l’occasion du prochain Salon de Francfort qui se tiendra du 14 au 24 septembre 2017. Le coupé 3 portes « Pro Cee’d » ainsi que le break « Sportswagon » pourraient quant à eux être dévoilés (ou pas) en 2018. A suivre …

les points forts

  • Joli nouveau style.
  • Efficacité améliorée
  • Cabine de bonne qualité.
  • Spécifications techniques plus élevées par rapport à l'ancienne version.

les points faibles

  • Emissions CO2 ne sont pas aussi faibles que prévu.
  • Des prix plus élevés que les concurrents.
  • Châssis pas assez dynamique.