Actuellement à la troisième place du podium des constructeurs de luxe allemands, Audi ne peut capituler face à la concurrence de Munich et Stuttgart dans le segment E où la compétition s’avère plus rude avec des outsiders redoutables de l’étoffe des Mercedes Classe E, BMW Série 5 et Volvo S90. La prochaine à fignoler ses lignes est l’Audi A6, qui s’est laissée surprendre alors qu’elle effectuait ses tests de rodage en Scandinavie. Première impression ? La future Audi A6 2018, est singulièrement inspirée du concept Prologue.

future audi a6 2018 prix

La rivale des Mercedes Classe E et BMW Série 5 affiche une allure plus dynamique, plus effilée et encore plus agressive

Alors que Audi vient de renouveler ses A4 et A5, la nouvelle génération de la future Audi A6 2018 se profile et devrait pointer le bout de sa calandre en fin d’année. Après les nouvelles BMW Série 5, Mercedes Classe E et la Volvo S90 qui ont subi un renouvellement complet c’est au tour de la future Audi A6 de mettre le turbo pour batailler avec la concurrence. Et à Ingolstadt, on ne badine pas avec la chose !

Le mulet de la marque aux anneaux a été surpris lourdement camouflé, en phase de test sur les routes scandinaves, laissant toutefois entrevoir ses grandes lignes.

Côté design, comme pour le reste de la gamme, la future Audi A6 2018 affiche des évolutions toutes en douceur, similaires à celles apportées aux Q5 et A5. Mais contrairement aux autres modèles dont les feux avant apparaissent plus effilés, ceux de la future A6 semblent déployer un fronton plus important. L’auto qui adopte une griffe stylistique inspirée du concept Prologue de 2014, révèle une calandre plus béante et plus plate que sa devancière, des lignes plus raides et un capot entièrement remodelé. Le toit reste fidèle à son arrondi caractéristique, tandis que les feux arrière semblent pour le moment être provisoires. La carrosserie de la future Audi A6 laisse trahir une structure faite en grande partie d’aluminium pour en alléger le poids d’une centaine de kilos par rapport au modèle actuel.

Un habitacle et des équipements du segment supérieur

Si à l’intérieur comme à l’extérieur, la future Audi A6 puise son inspiration dans le concept Prologue, l’A6 ne s’octroiera pas sa ligne lumineuse à l’arrière, réservée exclusivement aux A7 et A8 ainsi qu’à l’électrique Q6 e-Tron.

Question équipement, elle en reprendra toutefois l’habitacle et le cockpit virtuel introduisant en plus de l’afficheur 12,3 pouces chargé de remplacer l’instrumentation, plusieurs écrans tactiles.

De toute évidence, l’arsenal sécuritaire avancé incluant système de conduite semi-autonome sur autoroute ne manqueront pas à l’appel. Il se murmure même que cette future Audi A6 2018 sera même capable de changer de file de manière autonome.

Sous le capot de la future audi A6 2018

Sous le capot, la future Audi A6 qui reposera sur l’incontournable plateforme MLB moins impotente, harponnera des mécaniques essence TFSI et diesel TDI à 4 et 6 cylindres. Il ne sera question d’un 8 cylindres, que pour la sportive RS6 et, vraisemblablement, la S6. A l’instar du Q7, l’A6 pourrait profiter d’une version e-tron hybride rechargeable et compter sur 4 roues directrices en option. L’offre de boîtes manuelles devrait disparaitre au profit des boites automatiques à 7 et 8 rapports

Dévoilée en fin d’année ? sera commercialisée à quel prix ?

La future Audi A6 devrait être présentée fin 2017, probablement au salon de Francfort, et commercialisée courant 2018 pour l’équivalent d’environ 45.000 euros. En toute logique, une version break devrait également voir le jour, suivie par un dérivé Allroad, plausiblement en même temps que la S6.