Le 1er mars 2016, le nouveau monospace Renault Scénic 4 mettait les roues au salon de Genève pour sa première exhibition. Ce monospace de Renault est disponible dans les concessions depuis deux mois avec une entrée de gamme qui démarre à 23 700 euros. Le prix abordable à débourser pour ce nouveau monospace de Renault au design singulier, à la modularité toujours plus pratique et à la conduite assez satisfaisante.

Design Renault Scénic 4 : le monospace qui joue les crossovers

scenic-2017Après avoir réussi à positionner son Renault Scénic sur le marché des monospaces, le constructeur au Losange pouvait très bien continuer sur une percée plus sure d’un point de vue statistique en inculquant les mêmes valeurs de design à son nouveau Renault Scénic. Or, voilà que la maison française semble badiner avec son monospace en forçant un visuel plus typique des crossovers.

Badiner ? Non, loin de là. Le directeur du département Design de Renault, Laurens Van den Acker emploie l’expression « révolutionner le segment ». Il soutient que le segment des crossovers attise la convoitise et que des géants du secteur comme BMW mettent la pression dans le monospace. Deux bonnes raisons pour envisager une forme esthétiquement plus ostensible sur ce quatrième descendant de Renault Scénic.

jantes-allu-scenicLes pneus de 20 pouces et de largeur svelte constituent le détail le plus frappant du design extérieur de ce nouveau monospace Renault Scénic 4. Laurens rassure que ces pneus, maigrichonnes qu’elles semblent, ne portent pas préjudice au confort.

Un pari gagné selon les échos des premiers essais qui rapportent que le l’amortissement du véhicule conserve une démarche assez soft aux nids-de-poule et aux enflures. Dommage que la fluidité de la conduite soit ponctuée par moment de secousses, peut-être parce que finalement les pneus sont bel et bien trop imposants.

Pour poser sur ces nouvelles roues, Renault Scénic 4 voit sa ceinture de caisse rehaussée, ses portes légèrement bombées et ses porte-à-faux atrophiés. Le pare-brise, lui, adoucit sa pente et laisse arriver plus de lumière naturelle. Des ingrédients piochés dans le concept R-Space du même constructeur et finement calqués sur ce nouvel opus.

Le nouveau monospace Renault Scénic 4 conserve le principe de modularité

Renault jouit d’une bonne réputation sur le segment des véhicules utilitaires. Alors, pas question que le nouveau monospace Renault Scénic 4 se passe de la modularité qui sous-tend une impression d’espace volumineux auprès de ces clients.

sieges-arriere-scenic sieges-avant-scenic

Même s’il largue au passage les sièges indépendants et extractibles à l’arrière, les deux volets de la banquette (un tiers sur trois et deux tiers sur trois) coulissent indépendamment l’une de l’autre. En plus, petit avantage sur son concurrent Citroën C4 Picasso (qui a quand-même pris de l’âge), le volet deux tiers sur trois est rabattable, depuis le coffre arrière, d’une simple touche.

Motorisations du Renault Scénic 4

nouveau monospace renault scenic 4coffre-scenic

Le nouveau monospace Renault Scénic propose deux motorisations essence 1.2 litres de puissances 115 et 130 ch et six motorisations diesel allant du moteur 1.5 litres de 90 ch au 1.6 litres de 165 ch. Un autre point novateur pour ce nouveau Renault Scenic est la déclinaison Hybrid Assist du 1.5 litres diesel à 110 ch.

Cette dernière n’est pas disponible au lancement car la technologie Hybrid Assist sera inaugurée sur la nouvelle Mégane avant de prendre place sur une prochaine variante de Renault Scénic 4. Il ne faut pas comprendre par-là que Renault Scénic 4 est un véhicule électrique. Il est question d’une simple assistance au moteur thermique à l’accélération lors du démarrage.