Renault Kwid la tête de gondole du marché indien, et aussi la citadine low price et low cost qui a réussi avec brio la première étape d’une carrière fructueuse en Inde, qui ne se résume à présent plus au strict marché local.

La Renault Kwid, une success story à l’indienne ?

Rappel historique de création du modèle

C’est l’un des phénomènes automobiles de ces dernières années, sa particularité ? c’est d’être produite à 97 % en Inde pour représenter 25% du marché automobile indien, ce qui équivaut à 750 000 unités annuelles. Un enjeu de taille pour Renault, qui semble avoir tiré des leçons de sa première expérience peu fructueuse avec Mahindra & Mahindra, la marque au losange a totalement revu totalement sa stratégie pour mettre toutes les chances de son côté et s’imposer sur le marché indien, avec ce véhicule dont la production est essentiellement locale.

Ses spécifications techniques : Equipements et technologie

La Kwid est petit SUV compact du segment A s’offre un gabarit de mini-citadine, avec une longueur de 3,68 m pour une largeur de 1,58 m et une garde au sol élevée de 18 cm. Ce mini SUV urbain, cinq places, se destine essentiellement aux marchés émergents, et le marché indien en tout premier lieu, la Renault Kwid aura fait des sacrifices pour ressortir moins chère que la Sandero, elle-même moins onéreuse que la Pulse, véhicule le plus petit et le plus économique de Renault.

Plus d’économie sur le prix, moins d’équipements sophistiqués

Pour en arriver à ce résultat, la team commando trouve le moyen de grappiller le moindre centime sur le prix des pièces de la voiture, qui représentent à elles seules, 85 % de sa valeur. Délestée de bien de matières premières, la Kwid est aussi sobre que vive à conduire que ses concurrentes, moins chère à produire mais à performances égales. La dotation de la Kwid se résume au strict minimum. Pas de direction assistée, de radio, d’essuie-glace arrière, de rétroviseur extérieur, de serrure côté passager, de siège conducteur réglable en hauteur, de plage arrière, de lunette arrière chauffante. C’est sans compter sur la fermeture centralisée des portes !

Les seuls équipements un tant soit peu à la page sont les banquettes arrière rabattables d’un seul tenant et la climatisation manuelle, disponibles dès le deuxième niveau de finition. Si une version de la Kwid venait à débarquer en Europe un jour, elle sera évidemment plus richement étoffée, à l’aune des standards européens de confort, de sécurité et de tenue de route.

Très mauvais score au Crash Test pour ce modèle indien de Renault Kwid : 0 étoile!

Si la Kwid est devenue l’une des 5 voitures les plus commercialisées dans le pays asiatique, elle fait néanmoins figure de mauvaise élève au niveau sécurité, la citadine low cost de Renault est loin d’être au top de sa performance. En effet, la Renault indienne a obtenu un très mauvais score au crash-test Global New Car Assessment Programme, soit un zéro étoile sur cinq pour la protection des adultes et deux étoiles sur cinq pour la protection des enfants. Un score peu reluisant qui ne se réforme pas que ce soit pour le modèle sans ou avec airbags, mais qui devrait toutefois s’optimiser au Brésil avec les 4 airbags et l’ ABS de série du modèle sud-américain.

Le succès de la Kwid en chiffre

Une commercialisation qui suit un plan marketing évolutif ?

14 mois après la commercialisation de la Renault Kwid, le constructeur fait savoir que plus de 130.000 exemplaires ont été écoulés sur le marché indien. La recette fait mouche, la Kwid séduit les clients depuis le lancement du modèle. Les débuts commerciaux de cette nouvelle Kwid ont bien maintenu la courbe des ventes en hausse, portant la part de marché de Renault en Inde à quelques 4.5 % en 2016. C’est un tour de force pour le constructeur automobile français, qui a saisi l’occasion pour rappeler que la Kwid suivait une stratégie commerciale et marketing évolutives, en vue de répondre aux préférences et goûts des consommateurs notamment dans les offres d’options, de teintes de carrosserie, d’accessoires ou pour créer des séries limitées.

Renault Kwid à la conquête de nouveaux marchés

Prix de lancement

Kwid, le petit crossover urbain de la marque au losange, né en Inde et qui cartonne sur ses contrées natales continue de conquérir les marchés mondiaux, après L’inde, le Sri Lanka, l’île Maurice c’est au tour de l’Afrique du Sud d’introduire la mini citadine sur son marché. Le Crossover estampillé Renault s’installe à un prix plancher inférieur à 4000 euros. Sa gamme locale de lancement donne aux clients le choix entre les finitions Expression et Dynamique.

Quid d’une commercialisation en Amérique du Sud et en Europe pour confirmer son lancement réussi en Inde et au Brésil ? Le crossover Renault Kwid entend bien mener sa barque sur d’autres marchés. La citadine a été lancée en début d’année en Afrique du Sud et l’ajout du Brésil sur la liste des destinations de la Renault Kwid augure un beau départ pour la plateforme CMF-A de la collaboration Renault-Nissan. La Kwid dans sa version sud-américaine se veut plus sécurisante que son homologue indienne, pour mieux répondre aux normes en vigueur au Brésil.

Renault Kwid livré en France?

Et l’Europe dans tout cela et la france en particulier ? Des rumeurs laissent entendre que plusieurs variantes de Renault Kwid, motorisées par un bloc 1,0L, sous le badge Dacia, ont été livrés depuis l’Inde vers l’Allemagne et la France. L’information avait été balayée par Carlos Ghosn, lui-même. En revanche, la Renault Kwid explore d’autres de chasse. Cap sur le petit pays himalayen du royaume du Bhoutan et le Bangladesh, dont les volumes demeurent cependant confidentiels

Une petite berline en préparation pour le marché indien

Renault prévoit à présent de lancer sur le marché indien une petite berline, laquelle devrait se positionner au-dessus du Kwid et sera destinée à faire de l’ombre aux Maruti Swift et Hyundai i10. On ne change pas une équipe qui gagne, la Renault Kwid reposera donc sur la plateforme CMF-A préalablement inaugurée sur la Kwid, qui a été conçue pour pouvoir se décliner sous divers modèles dont une berline 4 portes ou un monospace 7 places.

A ce stade, aucune précision sur la forme de cette future petite Renault n’a été révélée. Elle pourrait revêtir l’allure d’une berline 5 portes et marcher sur les plates-bandes de la Maruti Swift et la Hyundai i10 ou une berline 4 portes et concurrencer la Maruti Dzire et la Hyundai XCent. Le remplacement de la Pulse étant en préparation, la version 5 portes semble être la plus plausible.

Le choix de rester fidèle à la plateforme CMF-A offrirait une berline très bon marché et adaptée à un réseau routier moins carrossable que celui d’Europe. Avec un tel attrait, la future petite Renault a tous les atouts face aux Maruti Swift et Hyundai i10 qui ont été adaptées à la va vite pour le marché indien. Cela dit Maruti Suzuki conçoit depuis peu les modèles qui chassent en terre indienne.

Renault Kwid customisée au Surat International Auto Expo 2017

C’est à l’occasion du salon Surat International Auto Expo 2017 que la Renault Kwid s’est révélée dans une version qui bouleverse un peu les codes des versions classiques. La tête de gondole Renault en Inde s’affranchit des codes en adoptant quelques accessoires et personnalisations. En outre, le Renault Kwid repose sur une garde au sol un tantinet plus surélevée et se dote d’une parure simili plus sportive entre jantes, pointes de chrome, spoiler à l’arrière ou encore quelques ornements complémentaires ou une calandre polie ainsi que les antibrouillards et leur cerclage.

Renault Kwid Outsider Concept révélé à Sao Paulo

Le salon de Sao Paulo a été l’occasion de la Kwid de se révéler plus crossover-isée que jamais sous une ébauche baptisée Outsider Concept. La Kwid revêt un costume de baroudeuse en reprenant les attributs du genre, à savoir les barres de toit et autres protections de carrosserie. La garde au sol et les passages de roues donnent à la Renault Kwid un semblant d’allure taillée pour les sentiers.

Allure sympathique et colorée grâce à l’alliance d’une livrée mordorée avec des plastiques noirs mats et des touches de vert fluo. Parée ainsi, la Kwid se la joue costaude et baroudeuse. Cette version brésilienne pèsera 130 kg de plus que la version indienne du fait de critères de sécurité différents, d’un moteur plus robustes et d’équipements plus nombreux. La Renault Kwid brésilienne reçoit de nombreux renforts de caisse et est équipée de série de 4 airbags et d’équipements de confort, inexistants ou optionnels sur la kwid originelle.

Au rayon mécanique, la Kwid sud-américaine met à la trappe le petit L3 0.8 L au profit d’un L3 1.0 L SCe, 19% plus économique que l’ancien L4 1.0 L 16V . La puissance de ce nouveau bloc est annoncée autour de 82 ch, avec l’éthanol et 79 ch avec l’essence. Une boîte manuelle cinq rapports vient compléter la panoplie de cette Renault Kwid auriverde.

Conçu pour accueillir cinq personnes, l’habitacle affiche une nette montée en gamme et se fait plus luxueux que celui de la version indienne. On note la nouvelle instrumentation, les matériaux, la présence d’un système R-Link aussi bien que de nouveaux tissus et équipements. En outre, le combiné porte instruments est revu et mieux agencé, on remarquera par ailleurs la disparition de l’instrumentation numérique basique pour céder place à un système analogique plus accompli, comptant notamment un compte tours. Cette version est adaptée aux normes du marché brésilien notamment dans le volet des équipements de sécurité et inclut quatre airbags et un ABS de série.