A partir de janvier prochain, les conducteurs circulant dans Paris, doivent obligatoirement coller sur le pare brise de leurs véhicules ou sur la fourche de leurs motos, des vignettes anti-pollution. En cas de défaut, ceux-ci reçoivent une amende.

Selon la mairie de paris, qui a présenté le dispositif, toutes les voitures circulant dans la capitale doivent être équipées d’un certificat qualité de l’air baptisé « Crit’Air ». il concerne les véhicules électriques, les utilitaires immatriculés jusqu’en 1997 ou les camions immatriculés jusqu’en 2001.Par contre, tous les véhicules immatriculés avant le premier janvier 1997 diesel et essence, ainsi que les deux-roues d’avant le premier juin 2000 sont interdits de circuler dans la capitale pendant la semaine de 08h à 20h.

Six couleurs pour les vignettes anti-pollution

vignettes anti-pollutionSix couleurs seront disponibles, celles-ci identifieront le degré de pollution du véhicule en question. Une vignette verte concernera les voitures peu polluantes comme les véhicules électriques, par contre, celles équipées d’anciens moteurs diesel auront droit à un autocollant de couleur grise. L’attribution de celles-ci se fera en fonction de l’année de commercialisation du véhicule concerné.

Comment avoir sa vignette anti-pollution et à quel prix ?

Pour obtenir la vignette, il faudra se rendre sur le site du ministère de l’Ecologie et du Transport : certificat-air.gouv.fr. Sur le site, les conducteurs fournissent leur numéro de plaque d’immatriculation, remplissent le formulaire d’inscription et paient les frais de l’envoi moyennant 4.18 euros. Après validation, le conducteur recevra un mail lui indiquant le classement de son véhicule, avant de recevoir sa vignette par voie postale.

Qui est concerné ?

Ce dispositif concernera aussi bien les habitants de Paris, que ceux qui viennent d’ailleurs. En cas de circulations interdites, les conducteurs encourront une amende de 68 euros pour les véhicules légers et deux roues, et jusqu’à 135 euros pour les poids lourds. Pour un début, le contrôle des véhicules s’effectuera par un agent, mais un contrôle automatisé par le moyen des radars est prévu par la suite. Seront exclus les véhicules d’urgence et les véhicules de collection ayant une Carte Grise de Collection.