Arrivé à mi-vie, le modèle 4×4 Mercedes classe G 2017 offre une cure de jouvence à son inaltérable tout-terrain. Le mastodonte prend de l’embonpoint avec une double cabine : Classe G 4×4², des moteurs féroces, un design tout en robustesse et un équipement nec plus ultra. La mutation est en marche.

Une variante pick-up double cabine pour la nouvelle 4×4 Mercedes classe G 2017

La Mercedes Classe-G a encore de beaux jours devant elle. Le mythique pick-up avait été initialement conçu en 1979 à usage militaire avant de faire les yeux doux à un public plus grandissant. Aujourd’hui, son look massif et ses performances ajournées en font presque oublier son confort naguère spartiate. Au bout de 40 ans de passages par la case restylage, dont quelques déclinaisons estampillées AMG ainsi qu’une spectaculaire version 4×4². La Mercedes Classe-G revient sur scène plus embourgeoisée, moteurs revigorés et dotation rehaussée.

Voir aussi : Le modèle X-Class Mercedes Pick-up

L’habitacle d’une baroudeuse upsizée

Sa future mouture plus baroudeuse que jamais ne peut trahir ses gènes.

Epinglé sous camouflage, le prototype du nouveau modèle 4×4 Mercedes classe G 2017 laisse distinguer quelques ébauches de sa nouvelle allure. Son look mordant ne trompe pas ! Le mulet surpris a pris soin d’allonger son empattement. Comparée à un Classe G 4×4 standard, la forme change du tout pour tout et repose sur une nouvelle plateforme. Les changements les plus notoires sont donc d’ordre technique. La Classe G se met au régime se délestant d’au moins 200 kilos par rapport à l’actuelle génération.

Au-delà de ce facelift mineur, la véritable innovation reste l’introduction d’un châssis de pick-up double cabine. L’époque de la configuration simple cabine destinée aux professionnels est révolue. Le nouveau pick-up se veut dans l’air du temps, taillé pour une clientèle huppée du Moyen-Orient, amatrice de ce genre de véhicule.

La mine de son train arrière reste encore jalousement tenue au secret, dissimulant les charnières inférieures de la ridelle arrière sous une bâche noire. La transformation de la benne laisse croire qu’elle n’a pas vocation à transporter des charges volumineuses.  Massive à l’extérieur, la Classe G 4×4² n’en demeure pas moins accueillante à l’intérieur. Les portières arrière plus longues témoignent d’une l’habitabilité aux antipodes du rudimentaire modèle des années 70. 

L’intérieur devrait être repensé selon les standards du constructeur stuttgartois. La Classe G jouira des mêmes équipements qu’embarque une Mercedes Classe S, avec notamment un large écran d’info-divertissement perché en haut de la console centrale.

Une motorisation débridée taxée au prix fort

Le colosse de la 4×4 Mercedes classe G 2017 abritera les vrombissants V8 et V12 capables de lâcher jusqu’à 630 ch. Mais pas seulement ! La Classe G offrira des versions plus sages avec des blocs 6 cylindres 3.0 essence et diesel forts de 300 ch. Une boîte automatique à neufs rapports 9G-Tronic pourrait également faire son apparition.

Commercialisée en fin d’année 2017, la nouvelle de la Classe G qui devra débouler au Salon de Francfort en septembre 2017, fera grimper les enchères pour s’acquérir aux alentours de 100 000 € en base, les plus fortunés devront débourser plus du triple pour avoir la Mercedes Classe G Pick-up animée du V12 !