L’utilitaire électrique de Mercedes pourrait enfin voir le jour. La firme à l’étoile exploite à fond la carte de la mobilité électrique. Après les véhicules particuliers et les fourgons, le constructeur de Stuttgart entend électrifier sa gamme d’utilitaires légers, voire même de poids-lourd. Ainsi, les Mercedes Citan, Vito et Sprinter devront être proposés dans des versions électriques d’ici quelques années.

utilitaire-electrique-de-mercedes

Mercedes prévoit de lancer huit véhicules électriques à l’horizon 2024

L’utilitaire électrique de Mercedes revient sur le devant de la scène pour faire face aux exigences des normes antipollution et à la demande accrue d’un marché en essor. La firme à l’étoile rode son offensive électrique et prévoit de commercialiser une nouvelle voiture électrique par an, entre 2018 et 2024. Le constructeur fera la part belle aux SUV, berlines et autres Crossovers à motorisations électriques. Aussi, si l’arrivée d’un SUV Maybach électrique semble se confirmer, Mercedes a fait part de sa vision future de l’AMG qui représentera le fer de lance de toute une gamme ouvrant la voie à l’électrification. Une enveloppe de 10 milliards d’euros sera investie dans le domaine de l’électrique, notamment pour mettre en marche une nouvelle gamme de véhicules propres EQ.

Le retour des utilitaires électriques

Bien que bon nombre de prototypes utilitaires 100 % électriques ou hybrides rechargeables avaient été présentés par Mercedes, aucun utilitaire électrique de Mercedes n’a réellement vu le jour. Exception faite de l’utilitaire Vito E-Cell, dont la commercialisation avait été suspendue en 2013 en raison de son bide commercial.

Le gel des développements lancés en matière d’utilitaire électrique de Mercedes relève de l’histoire ancienne. Le groupe Daimler planche sur le développement de la prochaine génération du Mercedes Sprinter qui prendra prochainement place au catalogue des utilitaires électriques.

Etonnamment, une version 100 % électrique du Sprinter est déjà de sortie en Europe, cette dernière n’est pas l’œuvre du constructeur Stuttgartois mais du préparateur autrichien Kreisel, spécialiste de l’électrification de modèles thermiques existants et qui n’en n’est pas à son premier coup d’essai, comptant à son actif des variantes électriques du Volkswagen Caddy, de la BMW Série 3 de la Porsche Panamera.

Pour son Sprinter Electric, Kreisel l’a pourvu d’une batterie digne d’une Tesla Model S, offrant au Sprinter plus de 300 km d’autonomie, pour une vitesse bridée à 115 km/h. Décliné en version courte et longue, le Sprinter électrifié est également commercialisé en variante utilitaire ou transport de personnes offrant 9 places, accessible à partir de 73 900 euros H.T. Un tarif salé justifié par des performances hors pair.

Deux chargeurs embarqués d’une puissance allant jusqu’à 22 kW animent l’imposante batterie du Spinter Electric. Il ne faudra pas plus de 2 heures au Mercedes Sprinter pour faire le plein via une borne de recharge rapide similaire à celle qu’utilise la Renault ZOE. De plus, le dispositif de charge déploie une large palette de puissances (3, 11, 22 et 44 kW).

Mercedes Vision Van, l’utilitaire du futur

Une vidéo du Mercedes Sprinter utilisé dans la livraison par robots autonomes  


La marque à l’hélice entend bien révolutionner le segment avec son concept Mercedes Vision Van. Dépourvu de levier de vitesses, de pédales et de volant, le fourgon autonome se pilotera à l’aide d’un joystick. Il pourrait embarquer un moteur électrique de 75 kW / 102 ch alimenté par un pack de batteries qui offrirait une autonomie allant de 80 à 270 km.

Vidéo du concept car Vision Van


Plus qu’un simple fourgon de livraison, Mercedes ambitionne de coopérer avec une start-up spécialisée dans la livraison par robots autour d’un projet pionnier qui transformerait l’utilitaire électrique de Mercedes en une base de stockage mobile et un centre de distribution automatisé destiné pour la livraison du dernier kilomètre. Le Sprinter ferait également l’objet de tests pour éventuellement l’exploiter comme plateforme d’atterrissage pour drones.