Eclairage au Xénon

La technologie de l’ éclairage au Xénon s’avère bien ancienne, puisque des phares au Xénon sont introduits pour la première fois sur une BMW Série 7 en 1991. Ainsi, les lampes au Xénon ou encore appelées ‘lampes à décharge’, se distinguent des phares classiques par leur couleur bleutée produite à partir du rayonnement émis par le Xénon.

eclairage-au-xénon

Chronologie

  • Le premier à avoir décrit et expliqué le fonctionnement d’une ampoule à décharge fut Francis Hauksbee en 1705.
  • Quelques années plus tard, on a découvert qu’on pouvait utiliser du gaz au lieu de l’air. Ainsi commença l’application des gaz tels : le néon, l’argon, le krypton, ou encore le Xénon.

Principe de fonctionnement

lampe-xenonContrairement aux ampoules à l’halogène, les lampes à Xénon ne comportent pas de filament mais produisent de la lumière en envoyant un courant électrique dans le gaz appelé Xénon. Connues pour leur puissance et leur longévité, les ampoules à décharge utilisent une haute fréquence pour produire de la lumière.

Par ailleurs, on distingue deux types d’ éclairage au Xénon à savoir des lampes à décharge haute pression et des lampes à décharge basse pression. Or, la consommation électrique pour les lampes à Xénon est moins élevée (40 W) par rapport à celle des lampes halogène (60 W). Ces lampes Xénon sont utilisables aussi bien pour les feux de croisement que pour les phares.

Avantages et inconvénients de l’ éclairage au Xénon :

Avantages

  • Un phare au Xénon est plus appréciable par rapport à un phare à l’halogène pour sa puissance et son intensité ainsi que la qualité de visibilité qu’il offre au conducteur. En effet, une ampoule Xénon peut produire jusqu’à 3000 lumens et 90 mcd/m2, pendant qu’une ampoule à l’halogène ne produit que 1400 lumens et 30 mcd/m2.
  • Sa durée de vie est meilleure que l’halogène (environ 2000/3000 heures).
  • Faisceau lumineux très net.

Inconvénients

  • Un phare Xénon est beaucoup plus éblouissant qu’un phare classique.
  • Prix assez élevé en comparaison à l’halogène, ce qui le destine à équiper uniquement les véhicules haut de gamme ou de sport, son tarif élevé est dû également à sa rareté (entre 500 et 1000 euros).