De la puissance et des émissions polluantes à la baisse, c’est ce que promet Volkswagen pour sa future Golf GTI, toujours aussi performante et frugale, et qui entend bien représenter l’avenir de la compacte allemande. Une manière d’essuyer le scandale du dieselgate ?

Future Golf Gti 2020

La huitième génération de la Golf GTI se met à l’électrique

nouveau-golf-gtiSous sa ligne inaltérable de compacte pérenne, la Golf multiplie les variantes. Aux côtés des classiques essence et diesel, elle se transforme en e-Golf, 100 % électrique, pour fonctionner au gaz naturel dans certains pays ou devenir hybride-rechargeable comme sur la GTE hybride. La voici maintenant qui pourrait introduire une huitième génération de la future Golf GTI en une version sportive zéro émission.

Pour rappel, la Golf GTE hybride n’a rien à envier à cette nouvelle venue, bien qu’elle permette des performances en retrait par rapport à une GTI. La GTE décroche haut la main son bonus écologique, avec des émissions de CO2 moindres. En effet, la compacte écolo abrite un moteur hybride rechargeable couplant un 1.4 TSI de 150 ch à un moteur électrique de 102 ch, le tout alimenté par une batterie d’une capacité de 8,8 kWh.  D’une autonomie de 939 km, la GTE hybride est capable de rouler  50 km en mode 100% électrique à une vitesse limitée à 130 Km.

future-volkswagen-golf-gtiEn plus, le groupe allemand entend depuis le scandale du dieselgate de faire la part belle à la voiture propre, hybride ou totalement électrique. On apprend de ce fait qu’une nouvelle Golf GTI est dans les cartons et devrait voir le jour à horizon 2020. De par son combo performances et mode hybride, ce best-seller de son segment bénéficiera d’un regain de puissance, tout en réduisant ses émissions polluantes. D’ailleurs, une alternative tentante pour la clientèle de Volkswagen, qui se met au diapason de la concurrence, dans la course aux véhicules propres.

265 équidés sous le capot ?

Avec ses moteurs essence et électrique, la future Golf GTI se targue d’unir le sport et l’écologie, offrant pas moins de 250 ch de puissance cumulée comme c’est le cas sur l’actuelle Golf Clubsport ! Leurre ou exploit ? La nouvelle GTI hybride reste fidèle à son bloc thermique à 4 cylindres 2.0 TFSI, couplé à un moteur électrique de 48 volts. En outre, une unité électrique viendra supplanter le turbo au fonctionnement traditionnel.

planche-de-bord-volkswagen-golf-gtiSelon le média britannique Autocar, une plateforme MQB remaniée permettant de délester la nouvelle Golf GTI hybride de 50 kilos, figure au programme. Ainsi, une cure d’amincissement qui devrait accroître l’agrément de conduite et les performances de la future Volkswagen Golf GTI qui passera le cap de la commercialisation en 2020.

On ne change pas une équipe qui gagne et la Golf est une légende de l’automobile qui tient à nourrir l’engouement de ses afficionados au gré de ses restylages. En effet, l’intérieur de cette nouvelle GTI ne devrait pas dépayser les passagers qui retrouveront le même habitacle huppé et cossu aux fonctionnalités à la pointe de la technologie.

Les atouts et inconvénients de la future Golf GTI Hybride

Ses plus 

  • Performances hors-pair, consommation revue à la baisse
  • Excellente coordination entre les deux propulseurs
  • La finition, la somptuosité et le comportement routier d’une Golf classique

Ses moins 

  • Son prix certainement plus salé
  • Plus lourde qu’une Golf classique
  • Des modes de conduite complexes à manier