C’est en marge du prochain salon de Genève que le nouveau SUV Mitsubishi Eclipse Cross 2017 s’est dévoilé comme le nouveau SUV hybride de la marque, qui vient se positionner entre l’ASX et l’Outlander. Le constructeur espère redonner son lustre d’antan à cette appellation Eclipse, auparavant utilisée par un coupé sportif disparu en 2012.

SUV Mitsubishi Eclipse Cross 2017

L’Eclipse ressuscité sous forme d’un SUV compact

Mitsubishi cède à la tendance des baroudeurs et s’apprete à lancer son SUV compact qui porte le patronyme Eclipse Cross, en hommage à un coupé sportif vendu à plus d’1,4 million d’exemplaires aux Etats-Unis au fil des quatre générations qui se sont succédées entre 1989 et 2012.

 

Aussi étonnant que cela puisse paraitre, la réutilisation d’un véhicule de l’appellation d’un lointain ancêtre qui n’appartient pas au même segment est assez courante chez les constructeurs automobiles, à l’instar de la Classe A qui passe du monospace urbain à la compacte conventionnelle ou encore la Ghibli de Maserati, autrefois coupé, transformé désormais en berline. Si la filiation n’est pas établie entre les deux modèles, Mitsubishi souligne le côté musclé et sportif de son futur SUV.

Vous l’aurez compris Le Mitsubishi Cross Eclipse symbolise la luminosité saisissante observée au cours d’une éclipse solaire, le modèle sera d’ailleurs présentée en robe métallisée d’un rouge chatoyant et profond lors du salon de Genève qui se tiendra du 9 au 19 mars.

Faites entrer la star !

Pour l’heure, Mitsubishi laisse filtrer quelques clichés de l’Eclipse Cross. A première vue, le véhicule s’inspire fortement du concept XR-PHEV, révélé au salon de Genève 2015. Le SUV se situera dans la gamme du constructeur entre l’ASX et l’Outlander et compte faire coude à coudre face à des rivaux de taille que sont les Peugeot 3008, Volkswagen Tiguan, Nissan Qashqai et Renault Kadjar.

En dépit du camouflage, de rigueur lors ses sorties furtives, on remarque d’emblée un véhicule assez culminant, une lunette arrière, scindée en deux parties, très fléchie au-dessus de la frise de feux et des flancs accentués. Un assemblage qui évoque la Lamborghini Espada des années 1970 ou encore la récente Honda Civic. A l’avant, le SUV Mitsubishi Eclipse Cross 2017 arborera l’inédite identité visuelle de la marque nippone « dynamic shield », qui inclue une signature lumineuse à diodes, reprise sur les nouvelles générations de ses futurs baroudeurs aux diamants, qui débouleront sur le marché à l’horizon 2021 pour marquer le début d’un renouveau pour la firme japonaise.

Il faudra patienter deux semaines de plus pour être fixés sur sa fiche technique définitive. Tout comme pour son hybridation rechargeable, qui devrait être empruntée au concept car XR-PHEV reposant sur un 3-cylindres de 1.1 l turbo essence de 136 ch et assisté par un moteur électrique alimenté par une batterie de 14 kWh, miroitant une autonomie de 85 km.

Motoroisation du nouveau SUV Mitsubishi Eclipse Cross 2017

Sous le capot, on évoque un moteur essence inédit à 4-cylindres, associé à une boite de vitesse CVT à 8 rapports qui promet une souplesse à tous les régimes et fait montre d’une grande gourmandise, réclamant pas moins de dix litres aux 100 km en moyenne. Le bloc diesel 2.2-litre de l’Outlander sera également proposé dans une version remodelée.

Il se murmure aussi qu’une version hybride rechargeable PHEV développant 200 ch et reproduisant la chaîne de traction de son grand frère ne serait pas à exclure.

Le SUV Mitsubishi Eclipse Cross 2017 sera proposé en 2 et 4-roues motrices et intégrera l’Active stability control développé par le constructeur. La production débutera en novembre au Japon et le SUV devrait arriver en concessions en France au tout début de l’année 2018.