Tous les types de lavage auto : bilan bien détaillé du comment ça marche !

On vous fournit un bilan détaillé des différents types de lavage auto avec le mode de fonctionnement de chaque technique. Une aide au choix bien illustrée afin de choisir le type convenant à votre situation, ci-dessous. A savoir qu’un lavage fait par soi-même est aussi expliqué étape par étape dans notre dossier pratique relatif au même sujet.

Types de lavage auto et principe de fonctionnement

  • Lavage portique à brosses classiques

Ce genre de lavage est généralement disponible dans les stations-services classiques, dans les supermarchés ou les centres-autos. Ainsi, cette technique utilise des systèmes à haute pression ou des brosses montées sur un châssis. Généralement spacieux à l’intérieur, les bâtiments consacrés à ce type de lavage sont d’une taille leur permettant d’accueillir les plus gros véhicules.

Comment ça marche ?

En général pour ce type de lavage auto, le véhicule pénètre dans l’espace consacré au lavage jusqu’à atteindre une position prédéterminée. Il s’arrête alors pour que le portique se déplace en effectuant des mouvements d’avant en arrière sur le véhicule pour achever le cycle de lavage. Ce dernier s’effectue en trois principales étapes ; la première concerne l’application des produits chimiques, la seconde lave à haute pression à l’aide des brosses et la troisième effectue un rinçage.

  • Lavage jet d’eau à haute pression ou à vapeur

Dans ce genre de nettoyage, un mélange d’eau bouillante et de vapeur est projeté sur la voiture avec une pression de 20 bar. Grâce à l’effet du jet, la partie à nettoyer s’échauffe vite et le nettoyage devient alors plus facile en éliminant avec fluidité les huiles et les graisses. Ici, le nettoyeur haute pression est généralement branché sur un robinet et sur un système de pompes à pistons. Ces dernières sont liées à des moteurs électriques ou thermiques.

  • Lavage portique haute pression sans brosses

Le lavage portiques haute pression permet un nettoyage complet du véhicule sans aucun contact (pas de risques de rayures…). En effet, la machine permet la distribution précise de produits détergents sur toutes les parties du véhicule, le balayage à double passage, la cire de brillance et le lustrage avec de l’eau. Le système offre un lavage haute pression latérale, horizontal et têtes rotatives pour le nettoyage des jantes et de bas de caisse. Ainsi, ce genre de lavage est connu par sa faible consommation d’eau.

  • Lavage à sec (sans eau)

Le nettoyage de voiture à sec consiste en l’entretien du véhicule à l’intérieur comme à l’extérieur en utilisant un produit écologique et un chiffon doux. Il se distingue par rapport aux autres types de lavage par sa fonction écologique notamment l’économisation d’eau, la minimisation de la pollution ainsi que sa biodégradabilité. Dans un garage, à domicile ou ailleurs, le lavage sans eau peut se faire par soi-même ou par un professionnel.

  • Nettoyage automatique

Ce genre de lavage permet un nettoyage rapide mais pas toujours efficace. Les stations de lavage automatique proposent plusieurs programmes de nettoyage dont les prix varient en fonction du programme choisi. Ainsi, une fois que la voiture est déposée dans les rails de la machine, le conducteur doit abaisser les antennes et plaquer les rétroviseurs pour ensuite choisir le programme qu’il lui convient. L’opération du nettoyage est donc faite automatiquement.

*Crédit vidéos : BUSITEC STARWASH – MyCarWashMobile2013 – webemaker